31/01/2008

Raffarin au secours du français

Mercredi dernier, Jean-Pierre Raffarin et Abdou Diouf, le secrétaire général de la Francophonie, étaient à Lausanne pour persuader le patron du CIO, Jacques Rogge, de défendre les couleurs de la seconde langue olympique officielle lors des JO de Pékin cet été.

L'ancien premier ministre français a accompagné le président Sarkozy lors de sa visite en Chine l'année dernière et a transmis le dossier du français aux plus hauts niveaux des autorités chinoises, a-t-il assuré. En cause, la présence du français pendant les Jeux olympiques et si possible dans toutes les épreuves, la signalétique pour les athlètes et les visiteurs francophones, la vitesse de traduction des dépêches pour obtenir des résultats de façon quasiment simultanée par rapport aux anglophones.

Après la déception des Jeux de Turin et surtout d'Athènes, le français a fort à faire pour remonter la pente. On saura si le message aura été entendu dans le rapport final que M. Raffarin devra présenter à l'Organisation internationale de la Francophonie à l'issue des Jeux.

Pour le reste, le prédécesseur de Villepin a réaffirmé on attachement au pluralisme et au "multilatéralisme" de TV5 et son engagement pour que la France "écoute" tous les partenaires de la chaîne et tienne compte de leurs avis. Une pierre dans le jardin de Sarkozy et un allié pour la SSR et Moritz Leuenberger.

 

10:01 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.