21/11/2008

Pour l'amour de l'art

Ca y est, la prestigieuse salle XX du Palais des Nations, pompeusement rebaptisée salle des droits de l’Homme et de l’alliance des civilisations, est fin prête pour accueillir les grands d’Espagne, de Suisse et de l’ONU. Juan Carlos, José Miguel Zapatero, Ban Ki-moon, Pascal Couchepin, et même Lula selon la rumeur, vont couper le cordon qui permettra enfin de dévoiler le plafond sculpté de l’artiste espagnol Miquel Barcelo. La controverse enfle déjà : coût démesuré, caprices dispendieux de l’artiste, polémiques et attaques politiques préventives, tous les ingrédients qui président à la naissance d’une grande œuvre d’art sont en place. On n’attend  plus que de la voir pour choisir son camp…

 

09:21 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.