21/06/2013

"Avec les victimes de guerre: photographies de Jean Mohr"

A l'occasion du 150ème anniversaire du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et de la première Convention de Genève, le Musée de l'Elysée et le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) se sont associés pour présenter à l'Office des Nations Unies, à Genève, du 24 juin au 30 août, une importante exposition tirée du Fonds Jean Mohr, intitulée: "Avec les victimes de guerre: photographies de Jean Mohr", qui voyagera ensuite à travers le monde jusqu'en 2016.

Lire la suite

10/06/2013

Le prix 2013 de la Presse Emblème Campagne (PEC)

La Presse Emblème Campagne (PEC) a été fondée en juin 2004 par un groupe de journalistes de plusieurs pays. Basée à Genève, elle a pour objectif de renforcer la protection et la sécurité des journalistes dans les zones de conflit, de violences internes et en mission dangereuse. C'est une organisation non gouvernementale avec statut consultatif spécial à l'ONU, soutenue par près de 50 ONG et associations de journalistes dans le monde

Chaque année depuis cinq ans, la PEC décerne un prix pour la protection des journalistes, "un prix qui ne récompense pas un journaliste pour son travail (…), mais un individu, une organisation ou un gouvernement qui ont oeuvré concrètement pour la défense de la liberté de la presse", a expliqué son secrétaire général, Blaise Lempen, lors de la remise du prix 2013, le 6 juin, au Club suisse de la presse. Après des organisations de Libye, d'Egypte et de la Tunisie, en 2011 et les Démocrates syriens, en 2012, "le tour est venu de l'Amérique latine", a-t-il poursuivi. Parmi les pays les plus dangereux, le Mexique, le Brésil et le Honduras. Entre 2008 et 2012, la PEC a dénombré "59 journalistes tués au Mexique, 26 au Honduras et 22 au Brésil". L'Amérique centrale étant particulièrement touchée, l'ONG a décidé de sélectionner "une organisation du Guatemala et une du Honduras et, pour la première fois, de mettre en lumière le rôle joué par les caricaturistes", a rapporté son secrétaire général.

Le prix 2013 a été été attribué au dessinateur du Honduras Allan McDonald et à la directrice de l'ONG du Guatemala Cerigua (Centre d'informations sur le Guatemala), Ileana Alamilla. "Allan McDonald n'est pas seulement un dessinateur de génie, travaillant pour plusieurs médias très connus (notamment le New York Times et Le Monde Diplomatique), a estimé Blaise Lempen, mais il se bat pour la liberté d'expression. Il a été emprisonné et menacé de mort. Nous espérons que ce prix contribuera à le protéger". Quant à Ileana Alamilla, elle a suscité l'admiration au sein du comité de la PEC par "son travail exemplaire pour documenter les abus, lutter contre l'impunité, défendre les travailleurs des médias".

Ileana Alamilla, a évoqué "la violence inacceptable" qui a cours dans son pays et affirmé que "c'est le silence qui tue", insistant sur la nécessité de travailler en réseau pour protéger les journalistes. Allan McDonald a, lui, confié: "La mort nous attend à tous les coins de rue".

La PEC a également distingué l'Autriche et la Suisse par le biais de leurs représentants permanents auprès de l'ONU, Thomas Hajnoczi et Alexandre Fasel, pour leurs efforts diplomatiques, qui ont abouti en septembre dernier, à l'adoption d'une résolution sur la sécurité des journalistes au Conseil des droits de l'homme.

La Suisse veut obtenir des progrès sur le terrain pour la protection des journalistes, a assuré Alexandre Fasel . "L'impunité est un défi majeur." De son côté, Thomas Hajnoczi a souhaité une meilleure coopération de la communauté internationale sur ce dossier, et promis que l'Autriche continuerait à "faire pression sur le plan de l'application du droit".

Irène Lichtenstein

Vidéo: http://www.pressclub.ch/conference/how-protect-journalists-dangerous-situations#video_livestream

13/05/2013

La première Veggie Pride internationale

La Veggie Pride existe en France depuis 2001, mais cette année aura lieu à Genève, le 18 mai prochain, Place des Nations, la première Veggie Pride internationale. Organisateurs et représentants ont donné une conférence de presse, le 7 mai, au Club suisse de la presse.

Lire la suite

03/07/2012

En finir avec la torture

Le 20 juin, Le Club suisse de la presse recevait le secrétaire général de l'Association pour la Prévention de la Torture (APT) Mark Thomson, pour une con férence de presse intitulée Breaking the taboos of torture and diagnosing the right remedies (Briser les tabous autour de la torture et diagnostiquer les bons remèdes)

Lire la suite

11/04/2012

Les jeans qui tuent : le sablage au Bangladesh

Le 29 mars 2012, le Club suisse de la presse accueillait la Clean Clothes Campaign et la Déclaration de Berne pour une conférence de presse sur le thème: "Les jeans qui tuent: le sablage au Bangladesh". Avec Khorshed Alam, coordinateur de la recherche sur le terrain de l'Alternative Movement for Resources and Freedom Society, Dhaka, Dominique Muller, coordinatrice de la Campagne internationale Killer Jeans, Clean Clothes Campaign (CCC), Amsterdam, Sara Iqbal, enquêtrice, Christa Luginbühl, Déclaration de Berne, coordinatrice de la campagne Killer Jeans en Suisse.

Lire la suite

24/02/2012

Le FIFDH fête ses 10 ans d'engagement pour la dignité humaine

Le 22 février 2012, Le Club suisse de la presse recevait Léo Kaneman, directeur du FIFDH, Jeffrey Hodgson, directeur adjoint, Carole Vann, responsable des thématiques, Daniel Bolomey, conseiller spécial du secrétaire général d'Amnesty International Suisse et Gérald Staberock, secrétaire général de l'OMCT.

Lire la suite

05/06/2008

Guantanamo sert de cache sexe

Clive Stafford Smith, fondateur de l’ONG Reprieve, qui regroupe avocats et défenseurs des condamnés à morts et détenus illégaux, était récemment à Genève pour dénoncer le scandale de Guantanamo.

Lire la suite

12:21 Publié dans Droits de l'homme, La chronique de Guy Mettan | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

28/04/2008

En ordre de marche pour Durban

La guerre de religion a commencé au Conseil des droits de l'Homme et chaque camp fourbit ses armes en vue de la prochaine session de juin et, surtout, de la conférence contre le racisme de Durban en 2009, dont la première réunion préparatoire s'est ouverte à Genève. [La première conférence en eu lieu en 2001 également à Durban]

Première bataille: la diffusion sur internet des examens périodiques universels, dont le camp islamo-africain, emmené par le Pakistan, l'Egypte et l'Algérie, ne voulait pas entendre parler. Grâce à la ferme résolution du président du Conseil Doru Costea, un compromis a été trouvé: les examens sont diffusés par webcast mais à la condition que les prepcoms de Durban le soient aussi.

Le match Asie-Afrique contre Israël-Etats-Unis-Canada et autres Européens se jouera donc à guichets ouverts. (GM)

08:59 Publié dans Droits de l'homme, La chronique de Guy Mettan | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook